Billetterie

Les ciné-conférences 2018 par Fabrice Calzettoni

 

Facebook Aimez la page Facebook : infos, bande annonce, commentaire, discussion, résumé, filmo DVD…

Jerry-Lewis-Portrait

L’ensemble de ces activités sont animées par Fabrice Calzettoni de l’Institut Lumière.

Les ciné-conférences

Les ciné-conférences (1h30) sont composées pour moitié d’extraits de films, soit 45min de cinéma projeté sur grand écran. Pour apprendre et revivre en même temps l’histoire du cinéma.

Lieu : Salle de cinéma du Hangar du Premier-Film
Bar ouvert entre la conférence et le film
Chaque film est présenté

Ciné-conférence : 5.50€, 4,50€ (tarif réduit), 3.50€ (abonné), gratuit (Clubs)
Film : 7,50€, 6€ (tarif réduit), 5€ (abonné), gratuit (Clubs)
Si vous avez assisté à la conférence, film : 5€, 4,50€ (abonné), gratuit (Clubs)

Les ciné-conférences ne sont pas accessibles aux groupes scolaires.


Téléchargez le programme en pdf.

 

 


Programme des Ciné-conférences 2018


 

 

L’histoire des effets spéciaux

effets-speciaux

Jeudi 14 février à 14h30

Depuis sa naissance, le cinéma évoque des mondes qui prennent leur source dans le fantastique ou dans l’imaginaire des auteurs. Pour faire vivre cet imaginaire, les artistes de l’ombre travaillent à concrétiser sur l’écran les plus incroyables créatures ou les plus folles situations.

• Suivi à 16h30 du film présenté : Jason et les Argonautes de Don Chaffey (1963, 1h44).

Pour reconquérir le royaume de son père, Jason doit rapporter à ce dernier la fabuleuse Toison d’or qui se trouve en lointaine Colchide... Le plus beau travail du maître du procédé de Dynamation : Ray Harryhausen.

> Achat des places  Pack conférence + film

> Achat des places film

> Achat des places conférence





Portrait de Meryl Streep

meryl-streep

Jeudi 22 mars 2018 à 14h30

Il est temps de l’admettre. Elle est la plus grande actrice du cinéma américain contemporain. Maintes fois récompensée, elle a interprété les personnages les plus complexes.

• Suivi à 16h30 du film présenté :
Sur la route de Madison de Clint Eastwood (1995, 2h15) avec Clint Eastwood et Meryl Streep

Un jour d’’été 1965, Francesca croise la route du photographe Robert Kincaid qui lui demande sa route... Est-il besoin de re-présenter l’une des plus grandes histoires d’amour dont le personnage principal est porté par la présence étourdissante de Meryl Streep ?





Lewis_image

The King of Comedy ! Jerry Lewis

Jeudi 19 avril 2018 à 14h30

Il vient de nous quitter. Il était le dernier géant du rire après Chaplin, Keaton, Stanley, Laurel... Rompu à toutes les disciplines (chanteur, danseur, musicien, acrobate, comédien, clown, scénariste, metteur en scène, décorateur...) il a tracé le portrait implacable de l’Amérique des années 60.

• Suivi à 16h30 du film présenté : Le Tombeur de ces dames de et avec Jerry Lewis (1961, 1h35).

Herbert Heebert, déçu par les femmes, se jure de ne plus jamais avoir affaire à elles. Sa recherche d’emploi va le conduire tout droit dans une pension de jeunes filles… L’un de ses chefs-d’oeuvre avec The Nutty Professor et The Family Jewels.




Claude Autant-Lara
L’empêcheur de tourner en rond

Jeudi 24 mai 2018 à 14h30

autant-lara-claude

Grands réalisateurs des années 50, il est le scrutateur d’une société qui se relève comme elle peut du traumatisme de l’Occupation. Un sacré caractère qui se retrouvera dans l’humour sombre de ses films et la violence de ses situations et de ses personnages.

• Suivi à 16h30 du film présenté :
La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara (1956, 1h20) avec Bourvil, Jean Gabin et Louis de Funès

Paris sous l’Occupation. Deux hommes tentent de livrer du cochon au marché noir... Chef-d’oeuvre de l’humour noir, porté par un trio d’acteurs exceptionnel.

En écho à la sortie du livre Claude Autant-Lara de Jean-Pierre Bleys (Institut Lumière/Actes Sud, 2018), préface de Bertrand Tavernier.



 

Déjà passé


 

Le cinéma de tim Burton

Mercredi 7 février 2018 à 19h

tim-burton2

Ciné-conférence en soirée autour de cette figure marquante du cinéma contemporain. Son univers gothique est autant plastique que fantasmagorique, autant dramatique que drôle. Accompagné de quelques fidèles collaborateurs et d’acteurs fétiches (Johnny Depp et Helena Bonham Carter en tête), il compose un univers qu’il faut redéfinir.

• Suivi à 21h du film présenté : Big Fish de Tim Burton (2003) avec Ewan Mcgregor et Albert Finney.

Will, qui ne supporte pas les récits fantasques de son père, s’éloigne. Quand il le sait malade, il revient, espérant connaître sa véritable histoire… Un conte moderne et baroque, plein d’imagination et de délicatesse.

Dans le cadre de la rétrospective Tim Burton à l’Institut Lumière, du mardi 9 janvier au dimanche 4 mars.

 

 


La mécanique du rire chez Charlie Chaplin

chaplin-2

Jeudi 18 janvier 2018 à 14h30

Le langage cinématographique qu’il mit au point fut universel. Le personnage qu’il créa devint légendaire. Humaniste, progressiste, incroyablement doué et intelligent, son oeuvre n’a pas d’équivalent dans l’histoire du cinéma. Ce langage avait ses codes dont on peut redéfinir aujourd’hui le mode d’emploi.

• Suivi à 16h30 du film présenté : 
Les Lumières de la ville (1931, 1h27) avec Charlie Chaplin et Virginia Cherill.

Tout le monde l’avait prévenu. « Tu cours à la ruine si tu réalises un film muet alors que le cinéma est désormais parlant ». Ce sera son plus grand succès ! Un vagabond amoureux d’une jeune vendeuse de fleurs aveugle et une des fins les plus bouleversantes que l’on ait jamais vues.

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox