Billetterie

Les ciné-conférences 2017 par Fabrice Calzettoni

 

Nicholson-top3

L’ensemble de ces activités sont animées par Fabrice Calzettoni de l’Institut Lumière.

Les ciné-conférences

Elles sont composées de la moitié du temps d’extraits de films sur la durée totale de 1h30, soit 45mn de cinéma projeté sur grand écran. Pour apprendre et revivre en même temps l’histoire du cinéma.

Lieu et horaires : Salle de cinéma du Hangar du Premier-Film à 14h30
Bar ouvert entre la conférence et le film
Film à 16h30 - Chaque film est présenté

Ciné-conférence : 5.50€, 4,50€ (tarif réduit), 3.50€ (abonné), gratuit (Clubs)
Film : 7,50€, 6€ (tarif réduit), 5€ (abonné), gratuit (Clubs)
Si vous avez assisté à la conférence, film : 5€, 4,50€ (abonné), gratuit (Clubs)

Les ciné-conférences ne sont pas accessibles aux groupes scolaires.


Téléchargez le programme en pdf.

Facebook Aimez la page Facebook : infos, bande annonce, commentaire, discussion, résumé, filmo DVD…

Achat des places en ligne ou aux accueils de l'Institut Lumière du mardi au dimanche de 10h à 18h30.

 

Programme des Ciné-conférences 2017


 

Ettore Scola

Jeudi 23 février 2017 à 14h30

Ettore-Scola

Il nous a quitté en 2016. C’était un des plus grands réalisateurs italiens qui a su combiner dans ses films l’humour de la comédie à l’italienne et un grand sens de la dramaturgie. C’était aussi un grand observateur de son pays et un grand directeur d’acteur. Vittorio Gassman était son ami.

ACHAT DES PLACES

• Suivi à 16h30 du film : Parlons femmes (1966) avec Vittorio Gassman, Sylvia Koscina.

Premier film d’Ettore Scola qui ressort en copie neuve. 9 petits films pour faire le portrait sans concession des difficiles rapports entre les hommes et les femmes. Vittorio Gassman y joue 9 rôles différents. Le début de la complicité entre les deux hommes. Un petit chef d’œuvre d’humour.

ACHAT DES PLACES

ACHAT PACK CINE-CONFERENCE + FILM



La comédie selon Woody Allen

Woody-Allen-import

Jeudi 16 mars 2017 à 14h30

Son génie, sa culture, son intelligence, ses dons d’observations de tous les travers humains, ils les a mis, pour une partie de son œuvre, au service de la comédie. C’était l’époque où l’Amérique de la crise et de la libération des meurs lui offraient un tremplin d’inspiration unique. Avec les codes de mise en scène qui vont avec.

• Suivi à 16h30 du film : Alice (1990) avec Mia Farrow, William Hurt.

Alice mène une vie qui ne la comble pas. Elle passe son temps à superviser l'éducation de ses enfants. Déprimée, elle croise la route d’un médecin de Chinatown qui lui prescrit une potion qui lui permet de devenir invisible... Woody Allen au sommet de son humour et de son intelligence.




 

Jack Nicholson

Jeudi 13 avril 2017 à 14h30

Nicholson

Stanley Kubrick disait de lui qu’il était « le plus grand acteur du monde ». Il a arrêté définitivement sa carrière en 2010 au bout de 52 années de cinéma. Son visage est légendaire. Ses yeux et son sourire ont terrassé nombre de partenaires et nombre de spectateurs. Il a tourné avec les plus grands, les rôles les plus différents.

• Suivi à 16h30 du film : Mr Schmidt de Alexander Payne (2002) avec Jack Nicholson, Kathy Bates.

Warren Schmidt, retraité et veuf, décide d’aller rejoindre sa fille pour l’empêcher de se marier avec un imbécile. Le voyage commence et une nouvelle vie aussi… Film d’une émotion stupéfiante et d’une drôlerie sociale géniale. Nicholson y campe un retraité attendrissant et bourré de charme. Un de ses plus grands rôles.


 


Francis Ford Coppola

Jeudi 11 mai 2017 à 14h30

coppola

ll fait partie du Nouvel Hollywood des années 1970 avec Steven Spielberg ou Martin Scorsese . On lui doit ce qu’on appelle aujourd’hui le “Citizen Kane de la fin du XXe Siècle” avec sa trilogie du Parrain. Mais Coppola, c’est aussi celui des films intimistes qui explorent la solitude, le besoin d’amour et le désespoir.

• Suivi à 16h30 du film : Cotton Club (1984) avec Richard Gere, Diane Lane.

À New York, en 1928, au cabaret Cotton Club, la pègre, les politiciens et les stars du moment goûtent les plaisirs interdits… Film sur l’histoire de l’Amérique, plaidoyer contre le racisme, film à costumes et haut en couleurs, film musical… Les deux heures que nous passons avec ce Cotton Club sont un enchantement.


 

Déjà passé !



Jean Renoir

Mardi 10 janvier 2017 à 14h30

Jean-Renoir

On l’appelait le Patron chez les jeunes cinéastes de la Nouvelle-Vague. En effet, il fut l’un des grands précurseurs de la modernité au cinéma. Certains de ses films restent encore aujourd’hui dans les listes des dix meilleurs films du monde. C’était aussi un passionné de théâtre qui lui donna, dans son oeuvre, une place particulière…

• Suivi à 16h30 du film : Boudu sauvé des eaux (1932) avec Michel Simon.

Un couple de bourgeois recueille Boudu, un clochard sauvé de la noyade. La cocasserie du naufragé ne tarde pas à bouleverser la vie bien rangée de ces gens de bonne famille. Quand les riches rencontrent les pauvres sous la caméra de Renoir ! Copie neuve restaurée.


Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox