Billetterie

L'Homme aux cent visages

de Dino Risi

Personne ne reconnaissant ses talents de comédien, Gerardo Latini, un imitateur surdoué décide de se reconvertir dans l'escroquerie : le voilà tour à tour danseur de flamenco, homme d'affaires, Père Noël, sosie de Greta Garbo…

Première collaboration entre Dino Risi et Vittorio Gassman, sur un scénario d’Ettore Scola et de Ruggero Maccari, soit l’équipe qui signera deux ans plus tard le célèbre Fanfaron. Gerardo, cet escroc aux cent visages peut aisément être considéré comme une première version du fanfaron : amoral, cynique, charmeur, ce mâle italien que Risi et Gassman vont approfondir avec bonheur à travers une longue collaboration. Ici, Gassman, à la manière d’Alec Guinness dans Noblesse oblige, propose une véritable performance d’acteur en incarnant une galerie de 17 personnages.

Robert Chazal pour France Soir lors de la ressortie du film en 1978 : « Un plaisir évident. Toutes ces aventures rocambolesques sont menées bon train et jouées avec un plaisir évident par Vittorio Gassman, tout content de se déguiser et de faire le pitre avec esprit. C’est du guignol, mais de grande qualité. »

Jean de Baroncelli pour Le Monde en 1978 à propos de Vittorio Gassman : « Sa verve, son autorité font merveille. Mieux que quiconque, il sait jusqu’où aller trop loin, il est le film à lui tout seul. Un film qui prouve la fidélité des cinéastes italiens à l’esprit de la commedia dell’arte. Il mattatore n’est qu’une prochaine, une bouffonnerie. Mais comment résister à tant de bonne humeur ? »

(Il mattatore, It, 1960, 1h44, N&B avec Vittorio Gassman, Dorian Gray, Anna Maria Ferrero)

Me 8/03 à 19h - Ve 10/03 à 21h - Sa 11/03 à 16h30

 

CentVisages

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox