Billetterie

Sabrina

de Billy Wilder

« Le film le plus romantique et le plus somptueux de Wilder, l’histoire de la fille d’un chauffeur amoureuse d’un fils de famille. » (Cameron Crowe) Avec Audrey Hepburn, Humphrey Bogart, William Holden.

« Il était une fois au nord de Long Island, à quelques cinquante kilomètres de New York, une petite fille qui vivait dans une vaste demeure... » Ainsi commence le film le plus romantique et le plus somptueux de Wilder, l'histoire de la fille d'un chauffeur amoureuse d'un fils de famille. Sabrina va à Paris, revient pleinement épanouie et transforme la vie de tous ceux qui l'entourent. Le charme du film, superbement composé et interprété de façon bouleversante par Audrey Hepburn, est toujours aussi puissant aujourd'hui. Sabrina marque également une date dans l'histoire de la mode et des styles. Il est rare qu'un numéro de Vogue ne rende pas hommage, et à juste titre, à Sabrina par une photo. Le film est aussi un catalogue définitif des captivants talents d'Hepburn. Voyez le premier plan où elle apparaît, perchée dans un arbre d'où elle observe le bal des Larrabee. Dans son deuxième film américain, Hepburn entre dans la légende hollywoodienne avec cette représentation silencieuse d'un ardent désir frustré. (C.C.)

« Audrey Hepburn était très mince, une belle personne. Quelque fois sur le plateau, elle disparaissait. Mais il y avait chez elle quelque chose de très attirant, d'absolument adorable. Elle inspirait confiance, cette frêle créature. Devant les caméras, elle devenait Miss Audrey Hepburn. Et elle savait se montrer assez sexy, et l'effet n'était pas rien. Souvenez-vous, dans Sabrina, quand elle revenait de Paris avec la robe. Il y a de l'or dans ce film. Par exemple, le personnage du père, le père qui fume et boit et doit le faire dans le placard pour que sa femme ne le voie pas. Et la scène où Sabrina/Audrey Hepburn est amoureuse du séduisant Monsieur Holden, mais elle sait que ça ne va pas marcher, et il y a un garage avec seize voitures, alors elle décide de se suicider, et elle met le contact dans toutes les voitures et attend. Et c'est le frère, joué par Bogart, qui la réveille et la sort de là. C'est une très bonne scène, avec toutes les voitures vrombissantes et la fille assise au milieu des émanations. » (B.W.)

Avec Audrey Hepburn, Humphrey Bogart, William Holden.

Scénario de Samuel Taylor, Ernest Lehman, Billy Wilder, d'après la pièce Sabrina Fair, de Samuel A. Taylor.

Sabrina / Etats-Unis / 1954 / 1h53 / N&B.

 

Je 9/06 à 18h45 – Me 15/06 à 21h – Di 19/06 à 15h45


Sabrina04

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox