Billetterie

Rashômon

de Akira Kurosawa

XIe siècle. La guerre civile fait rage au Japon. Trois hommes méditent sur un procès qui vient de s’achever. L’épouse d’un samouraï, alors qu’elle se promenait dans la forêt avec son mari, a été attaquée et violée par un bandit de grand chemin. Le mari est mort dans des conditions mal déterminées, et chacun des personnages est convié à donner sa version des faits, y compris le fantôme du défunt, convoqué par une sorcière… Rashômon est célèbre pour l’épisode du viol, très court, mais présenté quatre fois, et chaque fois sous un angle différent, selon le récit de chacun des protagonistes et celui de l’unique témoin. Sans la moindre image violente, c’est l’un des films les plus sensuels et des plus suggestifs de Kurosawa. Aldo Tassone : « Kurosawa était loin d’imaginer que sa onzième œuvre allait révéler son nom, et par ricochet le cinéma japonais, au monde entier. Envoyé à Venise à l’insu de l’auteur et contre l’avis des producteurs, persuadés que le film n’était pas conçu pour l’exportation, Rashômon remporte le Lion d’Or et l’Oscar peu de mois après. »

(Rashômon, Japon, 1950, 1h28, N&B, avec Toshiro Mifune, Machiko Kyo, Masayuki Mori, Daisuke Kato)

« Il ne semble pas possible qu’un acteur occidental soit capable du dynamisme que l’on trouve dans le jeu de Toshiro Mifune dans le rôle du bandit, extraordinaire de sauvagerie érotique, portrait audacieux débordant de force et de vitalité. » (Cahiers du cinéma, 1952)

logo-quai-du-polar


D
imanche 3 avril à 14h30 présenté par David Peace
L’auteur britannique, spécialiste du polar made in Tokyo, présente 
Rashômon, Lion d’or et Oscar du meilleur film étranger.

Voir le reste de la programmation du week-end Quais du polar

Autres séances : Je 7/04 à 18h45 - Sa 9/04 à 19h30


RASHOMON

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox