Billetterie

Pas de printemps pour Marnie

de Alfred Hitchcock

Marnie, issue d’un milieu modeste, rejetée par sa mère, vole ses employeurs puis disparaît et change d’identité. Elle entre au service d’un nouveau patron, Mark Rutland…

Après Les Oiseaux, Hitchcock retrouve Tippi Hedren pour une exploration de la psychanalyse et de la névrose sexuelle, autour d’une jeune femme kleptomane. Le film devait signifier le retour de Grace Kelly au cinéma, qui s’est finalement désistée à cause de ses obligations monégasques. On a souvent évoqué le désir d’Hitchcock pour Tippi Hedren et son violent désarroi devant le refus de l’actrice de céder à ses avances, refus qui, selon la légende, l’aurait brisé. La grande beauté plastique du film, le travail sur les couleurs, la composition des plans (la scène d’ouverture sur le quai de la gare, le vol de l’argent dans le coffre-fort) font de Pas de printemps pour Marnie ce que beaucoup considèrent comme le dernier chef-d’œuvre d’Hitchcock. Le film est contaminé par la névrose de Marnie, par sa tristesse, ses secrets refoulés, ce qui le rend à la fois magnifique et sombre. Marnie est aussi, avant tout, une histoire d’amour, « un amour fétichiste, comme l’a dit Hitchcock, où un homme veut coucher avec une voleuse parce qu’elle est une voleuse.»

(Marnie,  États-Unis, 1964, 2h10, couleur, avec Tippi Hedren, Sean Connery, Diane Baker et Martin Gabel. Scénario de Jay Presson Allen, d’après Winston Graham)


Je 24/01 à 20h45 En présence de Dominique Païni - Di 10/02 à 18h45 - Ma 12/02 à 21h

PAS-DE-PRINTEMPS-POUR-MARNIE

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox