Billetterie

Nosferatu, le vampire

de Friedrich Wilhelm Murnau

Accompagnement au piano par Frédéric Escoffier

1838, un jeune agent immobilier doit se rendre en Transylvanie pour gérer une affaire avec le comte Orlock. Il laisse à Viborg son épouse Ellen, pour qui ce voyage est signe de mauvais présage. Le mystérieux comte sème en effet la terreur parmi les habitants de la région...

Nosferatu marqua la naissance du cinéma fantastique. On dira de Nosferatu comme Mabuse, Caligari et les autres créatures expressionnistes, qu’ils furent les signes avant-coureurs d’un chaos social bientôt incarné dans le nazisme. Mais Nosferatu est avant tout un magnifique songe visuel, hanté par la mort et les fantômes. Le scénario adapte librement le Dracula de Bram Stoker. Son film demeurera la référence absolue pour les nombreuses adaptations du roman qui suivirent. La force de Nosferatu vient également du contre-pied à l’esthétique expressionniste adopté par  Murnau. Alors que Caligari exploite l’irréalité du tournage en studios, Murnau choisit de tourner, en grande partie, dans des décors naturels, dans les montagnes slovaques, dans les rues de Rostock. Dans un jeu d’ombres et de lumières – exceptionnelle photo de Fritz-Arno Wagner –, Murnau écrit une symphonie de l’horreur, où un univers provincial bourgeois se transforme en paysage de mort et de désolation sur le passage de Nosferatu.

Film restauré par la Fondation Murnau.

(Nosferatu, eine Symphonie des Grauens, All., 1922, 1h35, N&B, avec Gustav von Wangenheim, Max Schreck, Greta Schröder, Alexander Granach, Georg H. Schnell, Ruth Landshoff)

Mercredi 22 mars à 20h45 dans le cadre de la 2e édition des Soirées du cinéma muet

> Achat des places

19h Conférence « Le cinéma muet en Allemagne : expressionnisme et autre (Strassenfilm, grand spectacle) » par Martin Barnier

Retrait des places

 

NOSFERATU-LE-VAMPIRE

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox