Billetterie

Le Maître du logis

de Carl Theodor Dreyer

Viktor persécute sans vergogne son épouse et ses enfants. Mads, la vieille nourrice, s’en charge… Une comédie belle et subtile, drôle et malicieuse.

Noémie Luciani (Le Monde, 1er juillet 2016) : « Au début du Maître du logis, un carton oppose deux définitions de l’"héroïne" : « l’héroïne de cinéma brillante et magnifiquement vêtue » et « une épouse et mère ordinaire dont la vie a pour étendue les quatre murs de sa maison ». […] La seconde, l’héroïne du Maître du logis, inspire à Dreyer un tableau familial aussi poignant que drôle, d’une modernité étonnante. Victime d’un mari ­ingrat, John, la dévouée Mary consent à partir en le laissant avec leurs enfants aux soins éclairés de la vieille nourrice Nana. Celle-ci le met alors, aux vêtements près, dans la peau d’une femme : le voilà corvéable à merci (jusqu’à changer le petit dernier, scène que l’on imagine peu banale en 1925) et malheureux comme les pierres. « Quels imbéciles nous sommes, nous les hommes ! »,s’écrie-t-il, entamant un mea culpa en forme d’éloge des femmes qui font « l’essentiel du travail ». Son désarroi à plus d’un endroit peut prêter à rire. Nul doute cependant, à en juger par l’infinie délicatesse avec laquelle Dreyer peint cette mère courage autant que par la flamme avec laquelle il invite, par ailleurs, à prendre fait et cause pour ses héroïnes, qu’il faille entendre ces mots au premier degré. »

(Du skal ære din hustru, Danemark, 1925, 1h51, N&B, avec Johannes Meyer, Astrid Holm, Karin Nellemose)

Sa 24/03 à 18h15 CINÉ-CONCERT Accompagnement au piano par Romain Camiolo - Je 5/04 à 19h

MAITRE-DU-LOGIS

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox