Billetterie

La Prophétie des grenouilles

de Jacques-Rémy Girerd , France , 2003

Au bout du monde, dans une ferme perchée tout en haut d’une colline, Tom et ses parents adoptifs, Ferdinand et Juliette, coulent des jours heureux. Mais au pied de la colline, les grenouilles s’affolent. Il n’y a plus de doute, le déluge arrive. Pendant quarante jours et quarante nuits, des pluies diluviennes vont s’abattre sur la Terre. Tom, sa famille et Lili, la petite voisine, transforment la ferme en arche et tentent de faire cohabiter tous les animaux des environs.

PROPHETIE-DES-GRENOUILLES-2003

 

Après son moyen métrage, L’Enfant au grelot, Jacques-Rémy Girerd s’attelle au format long avec La Prophétie des grenouilles. Réalisé par les studios Folimage de Valence, le film est presque entièrement fabriqué en France, chose inédite depuis Le Roi et l’Oiseau de Paul Grimault. Avec plus de deux cents animateurs, un million de dessins et six ans de travail, c’est un défi de taille.

Porté par l’univers graphique délicat et mélancolique de l’artiste ukrainien Iouri Tcherenkov, La Prophétie des grenouilles porte bien haut ses deux dimensions. À l’heure du réalisme 3D, le film revient à un univers dessiné, laissant entrevoir le coup de crayon et deviner le grain du papier.

L’animation, à fleur d'image, séduit par son sens touchant du détail et du geste : «J’essaie de me fier à mes intuitions profondes, d’exprimer des sentiments légers : une main passée doucement sur un visage, un enfant endormi qu’on remonte avec tendresse sur ses genoux, un déhanchement imperceptible. […] Je pars du principe que l’émotion doit toujours prendre le pas sur la technique» déclare Jacques-Rémy Girerd à la sortie du film.

Du mythe de l’arche de Noé, Girerd ne retient que l’image poétique et universelle. Compagnons d’infortune, tigres, batraciens et hommes forment un troupeau insolite et haut en couleur. Les dialogues, pétillants, sont portés par une distribution de choix : Michel Piccoli prête sa voix à Ferdinand, vieux flibustier tonitruant, bien décidé à faire régner la paix entre les bêtes, Jacques Higelin joue les lions féroces, tandis qu’Annie Girardot et Michel Galabru incarnent un irrésistible couple de pachydermes râleurs.

Déployant des trésors d’humour et de tendresse, La Prophétie des grenouilles est une fable sur la tolérance, l’écologie et la difficulté de vivre ensemble.

Me 1er/11 à 14h30 - Sa 4/11 à 14h30 - Me 8/11 à 14h30

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox