Billetterie

La Maison du Dr. Edwardes

de Alfred Hitchcock

Constance, médecin dans une clinique psychiatrique, tombe sous le charme du Docteur Edwardes, venu remplacer l’ancien directeur. Elle comprend rapidement que le nouveau venu est malade…

« Je voulais tourner le premier film de psychanalyse » déclara Hitchcock à propos du film. Dans ce but, il demanda à travailler avec Dali pour concevoir la scène du rêve, peut-être la plus célèbre du film. Eric Rohmer et Claude Chabrol : « Hitchcock avait décidé de construire son scénario en fonction d’une actrice qu’il trouvait particulièrement attachante : Ingrid Bergman. Bien plus, à mesure qu’il faisait connaissance de sa future interprète, il conçut le projet plus vaste de lui donner le rôle central d’une série d’œuvres mettant en lumière les multiples faces de la personnalité féminine. Ainsi naquit la trilogie Spellbound, Notorious et Under Capricorn. C’est la femme qui joue le rôle de confesseur, de salvatrice. Nous voilà loin de la légendaire misogynie reprochée à notre auteur. Au contact de la femme, le malade retrouvera l’intégrité de son esprit, ou plus exactement l’unité de sa personne. Au contact de l’homme qu’elle aime, la froide Constance, doctoresse à lunettes, deviendra toute féminité. Spellbound est un grand film d’amour.»

(Spellbound, États-Unis, 1945, 1h51, N&B, avec Ingrid Bergman, Gregory Peck, Michael Chekhov, Leo G. Carroll, John Emery et Norman Lloyd. Scénario de Ben Hecht, Angus MacPhail d’après Francis Beeding)


Me 9/01 à 17h - Sa 12/01 à 18h30 - Ma 15/01 à 19h

Maison-Dr-Edwardes

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox