Billetterie

L’Aveu

de Costa-Gavras

À Prague en 1951, un haut responsable politique tchécoslovaque se retrouve accusé d'espionnage au profit des États-Unis. Tout est fait pour lui extorquer des aveux de crimes qu'il n'a pas commis...

Alors que Z n’est pas encore sorti, Claude Lanzmann fait découvrir à Costa-Gavras le livre d’Artur London, témoignage publié en 1968 à la veille du Printemps de Prague. Le cinéaste décide de l’adapter et fait appel à Jorge Semprun pour écrire le scénario.
Costa-Gavras : « Montand me donne son accord, et les choses se mettent en place. Le film attaque les vaches sacrées de la gauche communiste, mais, à vrai dire, elles ne sont plus sacrées. A cette époque-là, on sait déjà tout : les tortures, les procès, les déportations, les exécutions… Tout ce que les communistes ont caché et nié pendant des années. Quand L’Aveu est sorti, on m’a accusé d’être un réactionnaire épouvantable, d’avoir fait une mauvaise action. » (Entretien avec François Forestier dans Le Nouvel observateur).
Une dénonciation puissante et implacable des purges staliniennes, portée par l’interprétation bouleversante d’Yves Montand.

Présenté en copie restaurée en avant-première mondiale. Remerciements à KG productions.
(Fr/Italie, 1970, 2h18, coul, avec Yves Montand, Simone Signoret, Gabriele Ferzetti, Michel Vitold)

Ma 22/09 à 21h - Me 23/09 à 21h - Ve 25/09 à 21h - Sa 26/09 à 18h

 AVEU-1970-01

 

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox