Billetterie

Correspondant 17

de Alfred Hitchcock

Un journaliste est envoyé en Europe au début de 1939 pour évaluer l’éventualité d’une Seconde Guerre mondiale. Il rencontre Van Meer, un diplomate hollandais, seul à connaître une clause secrète d’un traité d’alliance. Il est bientôt enlevé par les nazis…

Pour ce deuxième film américain, Hitchcock reprend le thème du héros innocent lancé dans une intrigue. Deux idées de scène ont servi de point de départ au film : la scène des moulins à vent et l’assassinat perpétré dans une foule de parapluies. Moulins et pluie, ou l’art d’utiliser des clichés éculés sur un endroit (ici les Pays-Bas) pour en faire d’inventifs ressorts cinématographiques. Si Hitchcock affirmait à Truffaut que ce film était « une fantaisie et, comme chaque fois que je m’occupe d’une fantaisie, je n’ai pas permis à la vraisemblance de montrer sa vilaine tête », son message anti-nazi est clair : il veut attirer l’attention des Américains sur ce qui se passe en Europe. Enfin le film utilise le fameux concept du MacGuffin, un secret à découvrir, extrêmement important pour les personnages, mais qui n’est qu’un prétexte à l’évolution de l’intrigue. Plus il est vide et dérisoire, meilleur il est !

(Foreign Correspondant, 1940,  États-Unis, 1h59, N&B, avec Joel McCrea, Laraine Day, Herbert Marshall, George Sanders et Albert Basserman. Scénario de Charles Bennett et Joan Harrison)


Ve 18/01 à 17h - Sa 19/01 à 21h

CORRESPONDANT-17

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox