Billetterie

Hommage au chef-opérateur Vilmos Zsigmond

Vilmos-Zsigmond

Jeudi 2 février

En présence de Pierre Filmon,

réalisateur de Close Encounters with Vilmos Zsigmond


Vilmos Zsigmond (1930-2016), chef-opérateur né en Hongrie émigré aux Etats-Unis, a été un pilier du Nouvel Hollywood. Expérimentateur et novateur, il a signé la photographie des films de Michael Cimino, Woody Allen, John Boorman, Robert Altman, Steven Spielberg, Mark Rydell… Soirée hommage à ce grand nom du cinéma hollywoodien, avec un documentaire, et un film dont il a signé la photographie.

> ACHAT DES PLACES


19h Close Encounters with Vilmos Zsigmond de Pierre Filmon

Documentaire dédié à ce chef-opérateur américain légendaire, tourné à Paris, en Californie et dans son pays d’origine la Hongrie, où on l’on retrouve aussi de nombreuses personnalités, amis réalisateurs, acteurs et chefs-opérateurs.

(France, 2016, 1h20, coul, avec Vilmos Zsigmond, Peter Fonda, John Boorman, Jerry Schatzberg, John Travolta, Nancy Allen, Isabelle Huppert, Ivan Passer, Mark Rydell, Darius Khondji, Vittorio Storaro, Haskell Wexler, Pierre-William Glenn…)

Film présenté et suivi d’un échange avec Pierre Filmon.

 

 

21h The Rose de Mark Rydell

1969. Mary Rose Foster - The Rose (Bette Midler) est une rock star adulée mais épuisée par les tournées, les nuits sans sommeil, l'alcool et la drogue. Contre l'avis de son manager (Alan Bates), elle veut prendre une année sabbatique après un dernier concert qui doit la ramener triomphante dans sa ville natale…

Vilmos Zsigmond signe la photographie de ce film, qui devait être au départ un biopic sur Janis Joplin. Finalement, le scénario de The Rose écrit par Michael Cimino (non crédité au générique) et Bo Goldman (Vol au-dessus d’un nid de coucou) garde le personnage d’une rock star au destin tragique tout en enlevant les références à Janis Joplin (comme demandé par l’actrice Bette Midler, alors débutante à Broadway). Le film évoque pourtant Joplin de façon frappante, même si le style musical, la voix et les chansons sont différentes. Interprétées par Bette Midler, les chansons ont été choisies par la Fox et par le directeur musical Paul Rothchild (légendaire producteur des Doors et du dernier album de Janis Joplin Pearl). Le plus célèbre des standards repris par Bette Midler pour le film et premier single extrait de la bande originale étant le When a Man Loves a Woman de Percy Sledge.

(Etats-Unis, 1979, 2h14, coul, avec Bette Midler, Alan Bates, Frederic Forrest, Harry Dean Stanton)

Film présenté par Pierre Filmon.

 





 

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox