Billetterie

Stanley Kubrick

Affiche KUBRICK Retro BorderIntégrale en copies restaurées

Du 19 novembre 2021 au 19 janvier 2022


La position de Stanley Kubrick est unique dans l’histoire du cinéma de la seconde moitié du XXe siècle. Intéressé voir obsédé uniquement par la création cinématographique, il a réalisé treize films dont la majorité ont suscité des événements et des réactions sans précédent. Il devient alors un modèle pour de nombreux cinéastes aussi bien en matière d’exigence graphique que de réflexion intellectuelle pour construire une œuvre totale et souvent définitive quel que soit le genre abordé. Issu de la photographie (dès 17 ans il vend ses clichés aux plus grands magazines new-yorkais) puis formé par le documentaire, il se place très vite parmi les artistes les plus prometteurs de son temps. Débutant dans le Film Noir au début des années 1950, il gagne la confiance des producteurs, notamment de Kirk Douglas avec lequel il réalise deux chefs-d’œuvre, Les Sentiers de la gloire et Spartacus. Plus rien n’arrête alors le démiurge qui change l’histoire du cinéma avec 2001, l’odyssée de l’espace en 1968. La suite n’est faite que de films uniquement adaptés de romans, qui marqueront l’histoire par d’incroyables audaces visuelles et par une stupéfiante intelligence qu’on analyse encore aujourd’hui… Orange mécanique, Barry Lyndon, Shining, Full Metal Jacket et son œuvre testamentaire Eyes Wide Shut.


En collaboration avec la Cinémathèque suisse.

 Cinematheque Suisse Logo Rouge 200px



> Calendrier des séances

> Billetterie

 

Au programme

SOIRÉE D’OUVERTURE STANLEY KUBRICK 
Vendredi 19 novembre à 19h30
Shining de Stanley Kubrick (1980, 1h55, Couleurs, Int. –12 ans)
Séance présentée par Fabrice Calzettoni suivie d’une discussion avec le public


STANLEY KUBRICK PAR MICHEL CIMENT
Jeudi 16 décembre
En présence de Michel Ciment, critique, historien du cinéma et spécialiste de Stanley Kubrick
18h30 Conférence sur Stanley Kubrick par Michel Ciment (env. 1h15)
À la pause, signature de ses livres Kubrick (Calmann-Lévy) et L’Odyssée de 2001 (Institut Lumière / Actes Sud)
20h30 Kubrick par Kubrick de Gregory Monro (2020, 1h13) 
Un documentaire inédit construit à partir des entretiens exceptionnels de Michel Ciment avec Stanley Kubrick, conservés à l’Institut Lumière. Récompensé de l’Emmy Award 2021 du Meilleur programme artistique


CINÉ-CONFÉRENCE STANLEY KUBRICK
Mardi 4 janvier
16h30 Ciné-conférence sur Stanley Kubrick par Fabrice Calzettoni (env. 1h15) 
18h30 Les Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick (1957, 1h26) 
Séance présentée par Fabrice Calzettoni

 

 

Les films de la rétrospective

 

fear-and-desire-kubrick

Fear and Desire de Stanley Kubrick
(1953, 1h01, N&B)

Quatre soldats tentent de revenir dans leur camp après que leur avion ait été abattu en territoire hostile. Ils rencontrent une jeune fille qu’ils font prisonnière et qui fera perdre la tête à l’un d’eux… Après avoir réalisé trois courts métrages, c’est le premier long métrage de Kubrick. Un film qu’il reniera et dont il tenta de faire disparaître toutes les copies et en interdire la diffusion. Un film pourtant essentiel pour comprendre les débuts d’une œuvre unique et le travail de cet artiste du cinéma.

Séances :
Jeudi 6 janvier à 17h
Samedi 8 janvier à 18h 

 

baiser-du-tueur-kubrick

Le Baiser du tueur de Stanley Kubrick
(Killer’s Kiss, 1955, 1h07, N&B)

Un jeune boxeur voit la femme qu’il désire se faire agresser par le patron du night-club où elle travaille. Il se précipite alors à son secours… Un film noir remarquable, réalisé en 1955, le film ne sort en France qu’en 1962. Le travail sur la lumière rappelle les débuts en tant que photographe du réalisateur.

Séances :
Samedi 20 novembre à 17h30
Mardi 23 novembre à 17h
Vendredi 26 novembre à 17h 

ultime-razzia-kubrick

L’Ultime razzia de Stanley Kubrick
(The Killing, 1956, 1h25, N&B)

Clay, repris de justice, organise un hold-up réussit avec cinq acolytes mais un autre gang double la bande. Une tuerie explose laissant deux survivants… Une merveille du genre policier avec un scénario au suspens jamais défaillant et le couple Sterling Hayden et Coleen Gray.

Séances :
Mercredi 24 novembre à 18h30
Samedi 27 novembre à 19h
Mercredi 1er décembre à 16h30 

 

Sentiers De La Gloire Kubrick Ok

Les Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick
(The Paths of Glory, 1957, 1h30, N&B)

En 1916, durant la guerre, un général français ordonne une attaque suicidaire contre une position allemande imprenable. Les soldats à bout de force échouent la mission… Inspiré de faits réels, le film est considéré comme un des meilleurs films de guerre révélant pour la première fois le génie de Kubrick.

Séances :
Mardi 7 décembre à 18h30
Mercredi 29 décembre à 16h30
Mardi 4 janvier à 18h30 (présenté par Fabrice Calzettoni) 

 

spartacus-kubrick

Spartacus de Stanley Kubrick
(1960, 3h16, Couleurs)

Un esclave, Spartacus, devient le plus célèbre des gladiateurs. Il conduit une révolte afin de lever une armée qui tiendrait tête au pouvoir romain… Kirk Douglas fait appel à Kubrick pour terminer le tournage en cours et remplacer Anthony Mann, il fait de ce péplum un classique du cinéma, entre réalité historique et grand spectacle. Un film à voir sur grand écran !

Séances :
Dimanche 21 novembre à 17h
Samedi 18 décembre à 20h30
Mercredi 22 décembre à 19h 

 

Lolita Kubrick Ok

Lolita de Stanley Kubrick
(1962, 2h33, N&B)

Humbert, professeur en littérature, loue une chambre chez une veuve. Immédiatement, il est séduit par sa jeune fille, Lolita… Brillante adaptation du livre de Vladimir Nabokov dont le sujet fit scandale à l’époque. David Lynch dira du film « tout me semble parfait : le scénario et la mise en scène, bien sûr, l’interprétation, incroyable, et l’atmosphère ».

Séances :
Mardi 23 novembre à 20h30
Samedi 4 décembre à 17h30
Mercredi 15 décembre à 20h30
Dimanche 2 janvier à 18h15  

 

docteur-folamour-kubrick

Docteur Folamour de Stanley Kubrick
(Dr. Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb, 1964, 1h35, N&B)

Un général américain convaincu d’un complot communiste déclenche une attaque à la bombe sur l’URSS, rapidement, le président des Etats-Unis tente d’éviter l’apocalypse nucléaire... Un film délirant, à l’humour ravageur et burlesque, qui parfois choqua avec un Peter Sellers hallucinant dans un triple rôle. Le meilleur de Kubrick en un film !

Séances :
Jeudi 9 décembre à 18h30
Vendredi 17 décembre à 16h30
Jeudi 23 décembre à 16h30 

 

2001-kubrick

2001 : L’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick
(2001: A Space Odyssey, 1968, 2h21, Couleurs)

À bord d’un vaisseau spatial, le docteur Floyd, assisté par le superordinateur HAL 9000, enquête sur un étrange monolithe noir… Véritable chef-d’œuvre qui révolutionna la science-fiction, ce film a marqué son temps, en évoquant avec philosophie des sujets comme la conquête spatiale et l'évolution de l'espèce humaine.

Séances :
Dimanche 19 décembre à 18h30
Jeudi 23 décembre à 20h30
Samedi 15 janvier à 15h 

 

orange-mecanique-kubrick

Orange mécanique de Stanley Kubrick
(A Clockwork Orange, 1971, 2h17, Couleurs, Int. –16 ans)

À Londres, Alex, jeune chef de bande multiplie les actes de violence radicale et carbure à Beethoven et au « Moloko » … Film hors norme du cinéaste à la fois glacial et brûlant, sur une violence barbare, joyeusement ironique et terriblement inquiétante. Une bande originale issue du répertoire le plus classique de la musique qui entretien un malaise indescriptible.

Séances :
Vendredi 17 décembre à 20h45
Mercredi 29 décembre à 20h45
Dimanche 9 janvier à 18h30
Samedi 15 janvier à 20h45 

 

barry-lyndon-kubrick

Barry Lyndon de Stanley Kubrick
(1975, 3h07, Couleurs)

Irlande, XVIIIe siècle, Redmond Barry est amoureux de sa cousine et provoque son soupirant en duel. Il croit l’avoir tué… Une épopée éblouissante et bouleversante avec Ryan O'Neal et Marisa Berenson. Un film à costume somptueux !

Séances :
Samedi 18 décembre à 17h
Mardi 11 janvier à 16h30
Dimanche 16 janvier à 17h30
Mercredi 19 janvier à 20h30 

 

shining-kubrick

Shining de Stanley Kubrick
(The Shining, 1980, 1h55, 2h25 en version longue, Couleurs, Int. –12 ans)

Durant l’hiver, Jack est employé comme gardien dans un hôtel de montagne. Il s’y installe avec sa famille mais son état mental se dégrade peu à peu… Adaptation d’un roman de Stephen King qui offre à Jack Nicholson l’occasion de faire une prestation spectaculaire. Film mythique dont Kubrick réalisa deux versions. Une version américaine de 2h25 et une version de 1h55 qui rend le film plus mystérieux pour sa sortie en France.
Les deux versions seront projetées durant la rétrospective

Séances :
Vendredi 19 novembre à 19h30 (Soirée d’ouverture)
Dimanche 28 novembre à 19h
Mardi 21 décembre (Double programme Stephen King avec Christine)
> Séance seule à 18h30 / Pack 2 films à partir de 18h30 
Vendredi 14 janvier à 20h45 (Version longue, sortie aux États-Unis) 

 

full-metal-jacket-kubrick

Full Metal Jacket de Stanley Kubrick
(1987, 1h56, Couleurs, Int. –12 ans)

De jeunes Américains s’entraînent à devenir des marines dans un camp militaire dirigé par un sergent à la poigne de fer avant de s’envoler pour le Vietnam… Fascinant décryptage psychologique de la situation de guerre, grand cinéaste de l’état de crise, le trauma vietnamien traité par les plus grands cinéastes contemporains (Coppola, de Palma, Stone…) s’imposa à Kubrick.

Séances :
Dimanche 5 décembre à 18h45
Mardi 28 décembre à 20h30
Vendredi 7 janvier à 18h30
Mardi 18 janvier à 21h 

 

eyes-wide-shut-kubrick

Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
(1999, 2h39, Couleurs)

Un médecin mène une vie paisible avec sa femme à New York jusqu’au jour où elle lui avoue avoir eu envie de le tromper. Il s’enfonce alors dans la jalousie et les fantasmes… Film sur le désir et les pulsions universelles inconscientes et humaines. Kubrick meurt quelques jours après avoir achevé ce qui sera son dernier film.

Séances :
Samedi 20 novembre à 21h
Vendredi 26 novembre à 20h30
Jeudi 2 décembre à 20h45
Mercredi 5 janvier à 20h30 

 

kubrick-par-kubrick

Kubrick par Kubrick de Gregory Monro
(2020, 1h13, Couleurs)

Stanley Kubrick n’a donné qu’une dizaine d’interviews : on dit qu’il était timide, qu’il n’aimait pas expliquer ses films, qu’il n’appréciait pas la presse… Vingt ans après sa mort, en 1999, tout a été dit sur lui : des biographies, des documentaires, des expositions ont retracé sa carrière, ont analysé ses films, ont raconté sa vie. On a entendu sa famille, ses amis, ses collaborateurs parler de lui. Mais ces histoires, on ne les a pas entendues de la bouche de Kubrick lui-même, qui reste aux yeux du grand public un réalisateur mystérieux. Tel est l’ambition de ce film : faire parler, enfin, le cinéaste. Sur la base des enregistrements du critique Michel Ciment, qui s’est entretenu de nombreuses heures avec Kubrick à l’occasion de la sortie de ses films, nous laisserons le réalisateur nous parler de son travail et des questions qui l’ont obsédé sa carrière et sa vie durant.

Emmy Awards 2021 du Meilleur programme artistique
Remerciements Temps noir production

Séance unique :
Jeudi 16 décembre à 20h30



 

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox