Billetterie

Marcello Mastroianni

MASTROIANNI-Retro_350pxRétrospective

Du 17 novembre 2021 au 19 janvier 2022


Monstre sacré du cinéma italien, Marcello Mastroianni a joué dans 160 films au cours de ses 50 ans de carrière. Mélange de classe et d’extravagance, il représente l’élégance et le charme à l’italienne. Piliers des comédies italiennes des années 1960 et 1970 (Divorce à l'italienne, Le Pigeon), il est issu d’une formation théâtrale de la troupe de Luchino Visconti, qui lui donnera son premier grand rôle dans Nuits blanches. Les offres pleuvent après La dolce vita de Federico Fellini qui lui permettra de côtoyer les réalisateurs les plus talentueux (Vittorio De Sica, Michelangelo Antonioni, Ettore Scola, Mario Monicelli) et de jouer avec les actrices les plus brillantes (Claudia Cardinale, Monica Vitti, Sophia Loren, Anouk Aimée, Jeanne Moreau, Marina Vlady). Acteur aussi à l’aise en italien qu’en français, récompensé à deux reprises par le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes (pour Drame de la jalousie et Les Yeux noirs), il s’oriente durant la dernière décennie de sa vie vers le cinéma étranger.

Retour en une vingtaine de films sur l’une des carrières les plus prolifiques du cinéma d’un acteur au charisme légendaire.

> Calendrier des séances

> Billetterie 

 

Au programme

SOIRÉE D’OUVERTURE MARCELLO MASTROIANNI
Mercredi 17 novembre à 18h30
Les Camarades de Mario Monicelli (1963, 2h10)
Séance présentée par Maelle Arnaud


VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA DE MARCELLO MASTROIANNI
Mercredi 1er décembre
18h30 Cinq séquences célèbres présentées et commentées par Fabrice Calzettoni : Divorce à l’italienne, La dolce vita, La Grande bouffe, Le Bel Antonio, Quelle heure est-il ?
20h30 Une journée particulière d’Ettore Scola (1977, 1h46)
Séance unique présentée par Fabrice Calzettoni, en collaboration avec la CSC - Cineteca Nazionale  Logo Csc Cineteca Ok


MARCELLO MASTROIANNI ET MARINA VLADY
Mardi 4 janvier
En présence de Marina Vlady
20h30 Splendor d’Ettore Scola (1989, 1h50) 

MARCELLO MASTROIANNI ET FEDERICO FELLINI
Jeudi 6 janvier
En présence de Jean A. Gili, spécialiste du cinéma italien
18h30 Conférence « Marcello Mastroianni et Federico Fellini » (env. 1h15) 
À la pause, signature de ses livres Fellini : Le magicien du réel (Gallimard) et Marcello Mastroianni (La Martinière)

20h30 Huit et demi de Federico Fellini (1963, 2h18) 
Séance présentée par Jean A. Gili


L’ÉTRANGER D’ALBERT CAMUS PAR LUCHINO VSICONTI
Jeudi 13 janvier
18h30
 L’Étranger de Luchino Visconti (1967, 1h45) 
L’adaptation au cinéma du roman d’Albert Camus par Luchino Visconti, avec Marcello Mastroianni pour incarner Meursault.

Séance présentée par Maelle Arnaud 

 

 

Les films de la rétrospective

Jours Damour Mastroianni Ok

Jours d’amour de Giuseppe De Santis et Leopoldo Savona
(Giorni d’amore, Italie / France, 1954, 1h38, Couleurs)

Pasquale et Angela s'aiment, mais ils n’ont pas les fonds nécessaires pour se marier suivant les rites traditionnels italiens… Premier succès de Mastroianni qui joue aux côtés de Marina Vlady. Film néoréaliste tardif où la caméra de De Santis témoigne de la dure condition des paysans italiens des plaines.

Séances :
Jeudi 18 novembre à 16h30
Samedi 27 novembre à 15h 

 

nuits-blanches-mastroianni

Nuits blanches de Luchino Visconti
(Le notti bianche, Italie / France, 1957, 1h42, N&B)

Mario (Marcello Mastroianni) erre de nuit dans les rues désertes d’une petite ville. Il croise une jeune femme en pleurs, Natalia (Maria Schell)… Avec cette adaptation de Dostoïevski, Visconti se tourne vers le réalisme poétique et signe une œuvre intemporelle aux décors fantasmagoriques. Lion d’argent à la Mostra de Venise.

Séances :
Jeudi 18 novembre à 20h30
Mardi 23 novembre à 18h30
Mercredi 24 novembre à 16h30 

 

pigeon-mastroianni

Le Pigeon de Mario Monicelli
(I Soliti ignoti, Italie, 1958, 1h45, N&B)

Rome, milieu des années 1950. Cosimo est arrêté pour vol de voiture. Peppe, boxeur raté, accepte de se dénoncer pour le disculper en échange de 100 000 lires, mais la police n’est pas dupe… Comédie culte avec Vittorio Gassman et Claudia Cardinale.

Séances :
Samedi 18 décembre à 15h
Dimanche 19 décembre à 16h30
Mardi 28 décembre à 18h30
 

 

la-dolce-vita-mastroianni

La dolce vita de Federico Fellini
(1960, Italie / France, 2h56, N&B)

Marcello, chroniqueur mondain, fait le tour des lieux à scandales de Rome pour alimenter sa rubrique. Il y rencontre une faune qui feint de s'amuser et masque mal son ennui... Rencontre de géants entre Fellini et Mastroianni, Palme d'Or à Cannes. Avec Anouk Aimée et Anita Ekberg.

Séances :
Samedi 11 décembre à 17h30
Mercredi 15 décembre à 17h15
Jeudi 30 décembre à 20
h 

 

le-bel-antonio-mastroianni

Le Bel Antonio de Mauro Bolognini
(Il bell’Antonio, Italie / France, 1960, 1h30, N&B)

De retour dans sa ville natale, le bel Antonio épouse la fille d’un notaire, mais est incapable de consommer le mariage… Critique féroce de la bourgeoisie obsédée par la virilité, coécrit avec Pier Paolo Pasolini, Mauro Bolognini réalise un film délicat et subtil aux images sublime. Un des rôles majeurs de Marcello Mastroianni avec Claudia Cardinale.

Séances :
Dimanche 5 décembre à 16h45
Mardi 21 décembre à 16h30
Jeudi 23 déc
embre à 18h30 

 

adua-et-ses-compagnes-mastroianni

Adua et ses compagnes d’Antonio Pietrangeli
(Adua e le compagne, Italie, 1960, 1h59, N&B)

Après la fermeture de leur maison close, quatre prostituées tentent de s’établir à leur compte en ouvrant ce qui s’apparenterait à un simple restaurant… Film à mi-chemin entre le drame néoréaliste et la comédie italienne. Avec Simone Signoret et Emmanuelle Riva.

Séances :
Jeudi 2 décembre à 18h30
Jeudi 9 décembre à 16h15
Mardi 14 déc
embre à 16h15
 

 

la-nuit-mastroianni

La Nuit de Michelangelo Antonioni
(La notte, Italie / France, 1961, 2h02, N&B)

Lydia et Giovanni rendent visite à leur ami Tomaso qui agonise dans une clinique de luxe. Ils prennent conscience que leur amour est en train de mourir... Mastroianni au sein d’un drame où règne incommunicabilité, faillite du couple et désert de l'amour. Avec Jeanne Moreau et Monica Vitti. Ours d'or à Berlin.

Séances :
Vendredi 17 décembre à 18h30
Mercredi 22 décembre à 16h30
Jeudi 13 janvier
 à 16h15
 

 

l-assassin-mastroianni

L'Assassin d’Elio Petri
(L'assassino, Italie / France, 1961, 1h40, N&B)

Alfredo Martelli, un antiquaire romain accusé d’un meurtre qu’il n’a peut-être pas commis, est arrêté à son domicile et emmené au commissariat… Mastroianni dans un rôle de taiseux nonchalant perdu dans les méandres bureaucratiques pour un faux polar aux accents existentialistes.

Séances :
Mercredi 17 novembre à 21h15
Samedi 20 novembre à 19h
Mardi 30 nov
embre à 18h30
 

 

divorce-a-litalienne-mastroianni

Divorce à l'italienne de Pietro Germi
(Divorzio all'italiana, Italie, 1961, 1h44, N&B)

Comment détourner la loi qui interdit le divorce quand on est amoureux d’une attrayante personne ? Après avoir poussé l’encombrante épouse à l’adultère, il ne reste plus qu’à venger son honneur… L'une des meilleures comédies de mœurs de l'après-guerre, Oscar du meilleur scénario original.

Séances :
Mercredi 5 janvier à 16h30
Dimanche 9 janvier à 16h30
Mercredi 12 janvier à 16h30 

 

huit-et-demi-mastroianni

Huit et demi de Federico Fellini
(Otto e mezzo, Italie / France, 1963, 2h18, N&B)

Guido, réalisateur, ne parvient pas à terminer son film. Il s’isole dans une station thermale afin de réaliser le film sur lequel il doit travailler… Retrouvailles avec Fellini pour un chef-d’œuvre récompensé par l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Avec Claudia Cardinale et Anouk Aimée.

Séances :
Dimanche 28 novembre à 16h30
Jeudi 6 janvier à 20h30 (présenté par Jean A. Gili)
Mardi 18 janvier à 18h30
 

 

les-camarades-mastroianni

Les Camarades de Mario Monicelli
(I compagni, Italie / France, 1963, 2h10, N&B)

Turin, 1905. La vie des ouvriers d’une usine de tissage, de leur taudis aux quatorze heures de dur labeur quotidien… Mastroianni en intellectuel révolté dévoué à l’idéologie de gauche. Un Germinal italien sur l’histoire de la lutte des classes. Avec également Annie Girardot et Bernard Blier.

Séances :
Mercredi 17 novembre à 19h (Soirée d’ouverture)
Samedi 20 novembre à 15h
Samedi 27 novembre à 20h45
 

 

dixieme-victime-mastroianni

La Dixième victime d’Elio Petri
(La decima vittima, Italie / France, 1965, 1h33, Couleurs)

Dans un futur proche, les gouvernements ont instauré un nouveau jeu mondial. Le principe : un chasseur et une victime, désignés au hasard, doivent s’entre-tuer… Partie de chasse entre Ursula Andress et Marcello Mastroianni dans une œuvre à la croisée du film d’anticipation et du film d’action à la James Bond.

Séances :
Mercredi 24 novembre à 20h30
Vendredi 26 novembre à 18h30
Vendredi 10 déc
embre à 16h30
 

 

etranger-mastroianni

L'Étranger de Luchino Visconti
(Lo straniero, Italie / France / Algérie, 1967, 1h44, Couleurs)

Alger, 1935. Meursault, modeste employé, assiste aux obsèques de sa mère morte dans un hospice, sans manifester le moindre sentiment… Transposition littérale du roman éponyme d'Albert Camus. Avec Anna Karina et Bernard Blier.

Séances :
Jeudi 13 janvier à 18h30 (présenté par Maelle Arnaud)
Vendredi 14 janvier à 16h30
 

 

la-grande-bouffe-mastroianni

La Grande bouffe de Marco Ferreri
(Italie / France, 1973, 2h05, Couleurs)

Quatre amis, Marcello (Mastroianni), Ugo (Tognazzi), Michel (Piccoli) et Philippe (Noiret) se réunissent pour se livrer à un suicidaire week-end gastronomique... Critique de la société de consommation et de la décadence de la bourgeoisie, le film fut extrêmement controversé à sa sortie.

Séances :
Mercredi 29 décembre à 18h30
Vendredi 7 janvier à 20h45
Vendredi 14 janvier à 18h30
 

 

une-journee-particuliere-mastroianni

Une journée particulière d’Ettore Scola
(Una giornata particolare, Italie / Canada, 1977, 1h46, Couleurs)

Le 6 mai 1938, Rome accueille Hitler. Dans son immeuble déserté, Antonietta, épouse et mère de famille nombreuse, rencontre un voisin esseulé... La rencontre de deux solitudes magnifiquement incarnées par Marcello Mastroianni, homosexuel opposant politique, et Sophia Loren, épuisée par le travail domestique.
En collaboration avec la CSC - Cineteca Nazionale  Logo Csc Cineteca Ok

Séance unique :
Mercredi 1er décembre à 20h30 (présenté par Fabrice Calzettoni) 

 

la-terrasse-mastroianni

La Terrasse d’Ettore Scola
(La terrazza, Italie / France, 1980, 2h40, Couleurs)

Sur une terrasse à Rome, des amis se réunissent régulièrement pour échanger leurs désillusions, seul un jeune couple symbolise l’espoir… Comédie sur le désenchantement d’une génération d’intellectuels avec une brochette d’acteurs remarquables. Prix du scénario au festival de Cannes en 1980.

Séances :
Samedi 8 janvier à 15h45
Mercredi 12 janvier à 20h30
Samedi 15 janvier à 17h45
 

 

la-peau-mastroianni

La Peau de Liliana Cavani
(La pelle, Italie / France, 1981, 2h15, Couleurs, Int. –12 ans)

Naples, 1943. La ville vient d'être libérée par les troupes américaines, vainqueurs et vaincus s'affrontent… Une vaste fresque pour cette première collaboration entre Liliana Cavani et Marcello Mastroianni aux côtés de Burt Lancaster.

Séances :
Samedi 4 décembre à 15h
Jeudi 16 décembre à 15h45 (À la Villa Lumière)

 

apiculteur-mastroianni

L’Apiculteur de Theo Angelopoulos
(O Melissokomos, Grèce / France / Italie1986, 2h02, Couleurs)

Un apiculteur quitte sa femme après avoir marié sa fille. Devant le vide de sa vie et le sentiment de vieillesse, il part vers le sud au volant de sa camionnette délabrée… Un film lyrique marquant la rencontre entre Marcello Mastroianni et Theo Angelopoulos. Avec Serge Reggiani.

Séances :
Mercredi 8 décembre à 16h15
Vendredi 7 janvier à 16h15 

 

yeux-noirs-mastroianni

Les Yeux noirs de Nikita Mikhalkov
(Otchi tchorniye, Italie / Russie, 1987, 2h, Couleurs)

À bord d’un paquebot, Pavel, négociant russe, rencontre Romano, un Italien usé et mélancolique. La Russie ? Romano la connaît, il se souvient... Mastroianni dans un rôle de patriarche au crépuscule de sa vie qui lui vaudra le Prix d'interprétation masculine à Cannes. Avec Chirara Mastroianni.

Séances :
Mardi 30 novembre à 16h15
Vendredi 3 décembre à 18h30 

 

splendor-mastroianni

Splendor d’Ettore Scola
(Italie / France, 1989, 1h50, Couleurs / N&B)

Criblé de dettes, abandonné par le public, Jordan se remémore la grande aventure à la tête du cinéma le Splendor… Superbe hommage au cinéma, le film touche par le trio formé par Marcello Mastroianni, Massimo Troisi et Marina Vlady.

Séances :
Mardi 28 décembre à 16h30
Mardi 4 janvier à 20h30 (présenté par Marina Vlady

 

quelle-heure-est-il-mastroianni

Quelle heure est-il ? d’Ettore Scola
(Che ora è, Italie / France, 1989, 1h37, Couleurs)

Un père attend son fils de trente ans à la sortie d’une caserne où ce dernier achève son service militaire, alors que tous les séparent, ils vont apprendre à se connaître… Après Splendor, Scola réunit de nouveau Mastroianni et Troisi pour un face-à-face sensible entre un père et son fils.

Séances :
Dimanche 2 janvier à 16h15
Mardi 18 janvier à 16h30



 

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox